Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Message Wiñoy Xipantu 2015 du Prince Stanislas Ier.

Message Wiñoy Xipantu 2015 du Prince Stanislas d'Araucanie et de Patagonie à la Nation Mapuche

Que peut-on dire de l’année qui vient de s’écouler? Peut-on signaler des améliorations ? Des aggravations ? Peut-on établir un constat ou bien simplement observer ?

Nous avons vécu quelques défaites, les graves blessures des suites d’un accident douteux de la Lonco Kalfunao; une vague d’incendies eux aussi douteux, des terres de plus en plus confisquées et des droits de plus en plus spoliés. Néanmoins, on peut considérer comme des victoires la déclaration en réserve naturelle d’une part du territoire araucan, et quelques jugements favorables envers des indigènes.

Notre rôle sera toujours de pousser vers la victoire, de faire reculer l’iniquité sur ces terres auxquelles nous sommes liés par tradition, ces terres dont les habitants sont nos frères. Nous devons briser le silence en Europe, ce silence sombre comme celui des deuils sans larmes, comme les regards détournés à la vue d’un nécessiteux. Personne n’a le droit de détourner le regard même si la vue n’est pas agréable; notre devoir est de le fixer et d’agir, de tendre une main, de brandir un poing ou de faire relever la tête de celui qui est à terre.

C’est une assistance légitime que nous voulons offrir, à la mesure de nos moyens, sans baisser les bras. Nous remportons des victoires et elles nous font avancer.

A ceux qui souhaiteraient nous voir baisser la tête, à ceux qui souhaiteraient comme leur idéologie libérale l’impose faire disparaitre les diversités qui les gènent, nous tendons le poing et nous crions de toutes nos forces notre désaccord, car on ne peut pas laisser faire.

Ce n’est pas seulement l’avenir de l’Araucanie - Patagonie qui est en jeu, mais celui du monde entier qui s’apprête à tomber dans une dictature de l’unique, une dictature mondiale dans laquelle tous les hommes seraient les mêmes, penseraient la même chose, mangeraient la même chose, auraient les mêmes envies et les mêmes besoins, pour le bon vouloir du grand capital et pour la fortune des bourgeois.

Une seule alternative est possible à cela, la multipolarité, l’acceptation de la diversité des hommes et la reconnaissance du magnifique arc-en-ciel humain avec ses défaut, ses faiblesses mais aussi ses forces et ces qualités. Là est le véritable esprit de notre royaume de l’esprit.

Stanislas, Prince d'Araucanie et de Patagonie.

Partager cet article

Repost 0