Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

S.A.R. Stanislas 1er, Prince d'Araucanie et de Patagonie.

S.A.R. Stanislas 1er, Prince d'Araucanie et de Patagonie.

Dans le cadre de la préparation de la célébration de la Sainte Rose de Lima et du Bienheureux Ceferino Namuncura, S.A.R Stanislas Ier, Prince d'Araucanie et de Patagonie, a réuni en son Domaine familial Angevin les membres du Conseil du Royaume.

Ont été abordés les sujets d'actualité ci-après :

1ent - Nouvel an Mapuche (  Wiñoy Xipantu ) - 23 & 24 juin 2017.

S.A.R. S'est réjouie de ce que, pour la deuxième annoncée consécutive, deux jours fériés aient été accordés aux fonctionnaires territoriaux de la Province de Neunquén, en Patagonie occupée par l'Argentine. 

Cependant, le Prince a souligné qu'il s'agissait en réalité d'une mesure discriminatoire, et souhaité que cette mesure soit étendue à l'ensemble des fonctionnaires de toute origine, afin de bien marquer qu'ils exercent leur activité sur le territoire de la Nation Mapuche.

Dans la même Province, le "Jour du Drapeau" a vu les drapeaux Mapuche, Chilien et Bolivien entrer dans les écoles à côté du drapeau Argentin, à l'attention des élèves "non natifs".

C'est, là aussi, a souligné S.A.R. le Prince, un témoignage tout à fait encourageant de reconnaissance de l'identité Mapuche.

2ent - Excuses présentées par la Présidente Chilienne au Peuple Mapuche.

Mme Bachelet, Présidente de la République du Chili, puissance occupante du Royaume, a présenté ses excuses au Peuple Mapuche, le 23 juin denier, à l'occasion du Nouvel An, en ces termes : " Nous avons échoué en tant que pays, a-t-elle déclaré. Et c’est pour cette raison qu’aujourd’hui, je veux solennellement et humblement demander pardon au peuple Mapuche pour les erreurs et les horreurs commises ou tolérées par l’Etat dans nos relations avec eux et leurs communautés. "

Certes, comme l'a souligné S.A.R. le Prince, le mandat de Mme Bachelet s'achèvera le 19 novembre prochain, à l'occasion des élections Présidentielles Chiliennes. Cependant, la simple reconnaissance de l'oppression dont le Peuple Mapuche est victime est déjà un progrès dans un pays colonial profondément hostile aux revendications des Peuples indigènes, et les dix mesures annoncées par la Présidente, bien qu'évidemment très insuffisantes, sont un premier pas effectué dans la bonne direction.

3ent - Persécutions Chiliennes contre  l'Apo-Werken Flor Calfunao Paillalef

Flor Calfunao Paillalef, Apo - Werken (ambassadrice) du Peuple Mapuche auprès des Nations Unies à Genève, réside en Suisse depuis une vingtaine d'années et exerce ses fonctions diplomatiques depuis l'année 2011.

Sa soeur Juana est Lonko (Chef) de la communauté  Juan Paillalef en Araucanie occupée par le Chili, et son neveu, fils de sa soeur Juana, a été grièvement blessé par arme par la Police occupante en janvier dernier et soigné à Genève.

Les persécutions exercées contre sa famille sont permanentes, et sa vie serait incontestablement en danger si elle venait à être expulsée de Suisse. En outre, elle ne pourrait poursuivre ses activités de représentante diplomatique.

S.A.R. le Prince a souligné combien il est évident que les demandes de statut de réfugiée politique présentées depuis 2008 par Flor Calfunao Paillalef, ont fait l'objet de pressions de l'Etat Chilien en vue d'être rejetées.

Une pétition a été mise en ligne (cf. lien ci-dessous) pour protester contre la violation des libertés et droits fondamentaux de Flor Calfunao Paillalef, S.A.R. le Prince a appelé tous les amis du Peuple et de la Nation Mapuche à la signer.

4ent - Visite du Saint-Père François au Chili.

Sa Sainteté le Pape François se rendra au Chili au cours du mois de janvier 2018. Une délégation diplomatique Mapuche se rendra quant à elle au Saint - Siège courant octobre pour demander au Pape "un dialogue direct" lors de sa visite.

Le 1er mai dernier, l'Eglise Catholique Chilienne a défendu le principe de l'autodétermination du Peuple Mapuche; c'est un grand pas fait pour la réconciliation entre la Nation Mapuche et l'Eglise, souvent perçue comme auxiliaire des puissances occupantes.

Rappelant que la constitution du Royaume impose que le Souverain professe la foi Catholique, S.A.R. le Prince a appelé cette réconciliation de Ses voeux, et témoigné de Son intention d'oeuvrer, autant qu'Il le pourra, à cette réconciliation.

5ent - Festivités de la Sainte Rose de Lima.

La calendrier religieux fixe la Sainte Rose de Lima au 23 août, un mercredi en cette année 2017. Après concertation avec Ses conseillers, S.A.R. le Prince a décidé que la fête traditionnelle du Royaume sera célébrée en Périgord Français le samedi 19 août prochain.

La réunion du Conseil du Royaume s'est achevée par un dîner Angevin, occasion pour S.A.R. le Prince de souligner que la cause des Peuples indigènes est universelle, sous toutes ses formes.

En exil à Tourtoirac, l'an deux mille dix-sept et le quinze juillet.

Partager cet article

Repost 0