Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SANTIAGO, 16 septembre (Xinhua) -- Une personne a été tuée et au moins 12 autres blessées dans le séisme de magnitude 8,4 qui a secoué le Chili mercredi, ont indiqué les autorités locales.

Dennis Cortez, maire de la ville d'Illapel située à 70,8 km au sud-est de l'épicentre du séisme, a rapporté sur Twitter qu'une femme âgée de 25 ans avait été tuée après l'effondrement d'un mur d'un restaurant et qu'au moins 12 autres personnes avaient été blessées dans la ville.

Le tremblement de terre a endommagé des bâtiments, forçant les habitants à sortir de chez eux dans les principales villes du pays, dont Valparaiso et Santiago, la capitale, située à 246 km de l'épicentre. La ville d'Illapel a également été secouée par trois répliques, toutes de magnitude supérieure à 6,0.

Selon l'Institut américain d'études géologiques (USGS), l'épicentre a été localisé à une profondeur de 10 km dans une zone sous-marine située à 44 miles (70,8 km) au nord-ouest de la ville d'Illapel et à 153 miles (246 km) de Santiago.

Selon les informations préliminaires, le séisme s'est produit à 19h55 heure locale, ne durant que quelques instants.

Une alerte au tsunami a immédiatement été lancée par le ministère chilien de l'Intérieur et par le Centre américain d'alerte aux tsunamis dans le Pacifique (PTWC). L'alerte a été émise sur toute la côte chilienne, et a été étendue à toute la côte ouest d'Amérique du Sud, Hawaï et jusqu'en Nouvelle-Zélande.

La magnitude du tremblement de terre avait été estimée à 8,3 par l'USGS, mais le Service sismologique de l'Université du Chili l'a revue plus tard à 8,4.

Le gouvernement chilien a activé les mesures de réponses d'urgence face au séisme. Le ministre de l'Intérieur, Jorge Burgos, s'est rendu dans la zone touchée pour faire le point sur la situation.

L'aéroport de Santiago a été évacué et la compagnie aérienne nationjale LAN a redirigé ailleurs tous ses avions.

Plus de 3.200 personnes ont été évacuées dans la région d'Araucanie et des évacuations préventives sont en cours sur l'île de Pâques et dans l'archipel Juan Fernandez.

( Source : http://french.xinhuanet.com/2015-09/17/c_134633536.htm ).

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :